• Apprendre par l'actionDans le projet " Univers forestier " les élèves entretiennent une parcelle forestière
  • Apprendre dans la natureL'apprentissage dans la nature est plein de sens, durable et efficace
  • Comprendre encore mieux la forêtConcevez une expérience globale qui engendre une relation à la forêt
  • Formations sur la nature Acquérez des competences pour concevoir des activités en relation avec la nature

Pédagogues en forêt, réunissez-vous !

Du 2 au 5 octobre dernier, à Pudasjärvi (Finlande), le Réseau Européen de Pédagogie Forestière a tenu son congrès annuel intitulé : « Ensemble - Comment impliquer et faire participer les enfants et les jeunes à l'apprentissage, à la prise de décision et à la planification » .

Une centaine de participant-e-s de 17 pays européen-e-s ainsi que du Japon et de la Chine étaient présents. Pour la première fois dans l’histoire des congrès, des élèves se sont joints à eux. Ainsi, la devise du congrès a été effectivement réalisée. SILVIVA a également participé à la conférence avec une délégation de trois personnes. Et ils étaient probablement les seul-e-s participant-e-s non finlandais à arriver par train et par bateau…

 

Outre de belles opportunités de mise en réseau, d'échanges informels et un programme d’accompagnement varié (sauna, aurores boréales, course d'orientation nocturne, visite d'une école moderne en bois), la conférence a été l'occasion d’échanger divers points de vue sur des sujets d’actualité. Des scientifiques et des experts en éducation de haut niveau ont fourni des idées et des suggestions importantes sur la manière de combiner la pédagogie forestière avec des concepts participatifs.

Le plan d'études finlandais: élaboré par le haut, adapté par le bas

Dans le nouveau plan d'études finlandais, l’éducation au développement durable est une priorité. Les écoles et les enseignants y sont encouragés à tirer parti de l'apprentissage en plein air. Une grande importance à la participation des élèves y est accordée. Le programme demande également aux écoles d'intensifier leurs partenariats avec la société locale environnante et ses acteurs-trices. De nouvelles méthodes d'apprentissage telles que « l'apprentissage basé sur le phénomène »* ou des « modules d'éducation multidisciplinaires »** y sont mentionnées. Cela pourrait se faire dans d'autres pays européens, mais la manière finlandaise de mettre en œuvre ce programme est unique et très participative: les programmes, mis à la disposition des écoles « du haut vers le bas », sont adaptés – lors d'un processus ouvert, impliquant les enseignants, les élèves, les parents et la communauté locale – en des programmes spécifiques à chaque école.

Recherche autour de la participation de jeunes

Un nouveau projet de recherche pour développer des solutions quant à la participation et au bien-être durable des jeunes a également été présenté. Pour ce faire, les chercheurs ont échangé avec des jeunes de 16 à 29 ans sur leur vision, à propos des forêts futures, sur leur propre rôle dans leur environnement futur et sur leurs idées pour une croissance durable, sur la bio-économie et le respect de l'environnement. Ils ont également analysé leurs aspirations professionnelles futures, pas en tant que carrières, mais plutôt en termes de capacités et de compétences.

Développer et transmettre

Le congrès s’est de plus enrichi d'un large éventail d'ateliers et de marchés aux idées présentant des exemples pratiques d’activités de pédagogie forestière. Les participant-e-s ont par exemple pu se familiariser avec le thème de la « Doctoresse forêt », découvrir un jeu de cartes avec 180 idées de jeux avec des bâtons, divers jeux de rôle pour les classes, comment apprendre l'anglais dans la nature, ou un jeu de terrain sur le thème de la photosynthèse.

En résumé

Au terme de ce 13e Congrès Européen de Pédagogie Forestière, les participant-e-s et les organisations hôtes ont résumé leurs conclusions comme suit :
- les éducateurs-trices forestiers-ères doivent renforcer leurs activités avec des offres et des projets participatifs en créant des situations réelles.
- il est urgent de développer davantage d'offres d'enseignement en forêt destinées aux adolescents et aux jeunes adultes, car ils sont les acteurs du changement dans un monde qui souhaite atteindre les 17 objectifs de développement durable (ODD) [Lien***] du Programme 2030 de l'ONU.
- les objectifs et les compétences de base de l'éducation au développement durable n'ont pas encore été atteints par les enseignants et de nombreux éducateurs forestiers ! La collaboration entre les écoles/enseignants et les éducateurs-trices en forêt nécessite ainsi de nouvelles contributions et impulsions conceptuelles.

Le 14e Congrès Européen sur la Pédagogie Forestière se tiendra du 1er au 4 juillet 2019 à Riga.

Toutes les photos et les présentations ici :
http://forestpedagogics.eu/portal/annual-congresses/

* https://en.wikipedia.org/wiki/Phenomenon-based_learning

** http://learningscoop.fi/multidisciplinary-learning-modules-students-organize-their-knowledge-into-larger-entities/
Exemples : https://www.innokas.fi/en/materials/examples-of-multidisciplinary-learning-modules-implemented-in-schools/

*** https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/

Ce voyage a été possible grâce au soutien financier de la fondation Movetia et de la Confédération suisse. Le contenu de cet article n'engage que l'auteur. Movetia n'est pas responsable de l'utilisation ultérieure des informations qu'il contient.