• Apprendre par l'actionDans le projet " Univers forestier " les élèves entretiennent une parcelle forestière
  • Apprendre dans la natureL'apprentissage dans la nature est plein de sens, durable et efficace
  • Comprendre encore mieux la forêtConcevez une expérience globale qui engendre une relation à la forêt
  • Formations sur la nature Acquérez des competences pour concevoir des activités en relation avec la nature

Ainsi font les danois

En visite dans deux écoles qui enseignent à l’extérieur une grande partie de l’année

Le concept École en extérieur / Outdoorschool / Udeskole a été développé dans les années 1970 dans les pays scandinaves et invite les écoles à enseigner dans la mesure du possible chaque discipline dehors.

Dans les pays nordiques, il existe également des « écoles en nature ». Ce sont des centres spécialisés qui soutiennent les enseignants à enseigner leur matière à l’extérieur. Les classes peuvent ainsi visiter ces centres en plus de leurs journées régulières d’Ecole en extérieur.


Au Danemark, il y a toujours davantage d’écoles qui pratiquent l’enseignement à l’extérieur via des journées hebdomadaires, avec les enfants de 7 à 16 ans : 17,9% des écoles publiques et 19,4% des écoles privées.


Lors d’un voyage en novembre 2017 au Danemark, l’équipe de SILVIVA a visité deux de ces écoles.

Guldbergskole – Enseigner en ville

L’école Guldberg est une école primaire en plein centre de Copenhague. Dans le système danois, chacun peut choisir son école, en fonction de son emplacement ou de sa réputation. Dans ce quartier, le nombre d’écoliers avait diminué au point qu’ils avaient dû réunir deux écoles. Afin d’attirer davantage de familles, la direction a décidé de développer l’Ecole en extérieur comme critère de qualité spécifique. Aujourd’hui, toutes les classes de 1e et 2ème année sortent une fois par semaine pour apprendre sur la nature, en général dans les parcs ou cimetière aux alentours. Les 4ème années ont un jour par semaine sur le thème de l’art et la culture dans des institutions en ville et en 7ème année, l’accent est mis sur la politique et la collectivité. Des enseignants et une direction engagés ont été la clé de ce succès : Guldbergskole ne fait pas que l’école en extérieur mais elle a aussi développé une nouvelle dynamique dans le quartier, tout en encourageant d’autres écoles dans cette voie en leur faisant profiter de leur expérience.


Une classe verte à Karlebo

Afin d’éviter la fermeture de leur école, et soutenue par le conseil des parents d’élèves, l’école primaire de Karlebo, petite bourgade campagnarde, a décidé de construire une classe en plein air, juste à côté du bâtiment scolaire. Un guide nature y est employé à 100% pour y accueillir les classes qui viennent suivre leurs leçons sur la nature. Cet accompagnement a eu un effet bénéfique sur les enseignants qui étaient au départ critiques, mais qui apprécient aujourd’hui ces activités. Cette classe est constituée d’un jardin, d’un abri, d’un foyer, de tables et de beaucoup d’espace en bordure de forêt. En plus de son apport financier, ce projet a également développé la persévérance parmi le corps enseignant, les parents et la direction. Après quatre ans, c’est une affaire qui tourne et chaque classe vient un jour par semaine se salir les mains à l’école en nature.


Rahel Wöhrle, Fondation SILVIVA