• Apprendre par l'actionDans le projet " univers du forestier " les élèves entretiennent une parcelle forestière
  • Apprendre dans la natureL'apprentissage dans la nature est plein de sens, durable et efficace
  • Comprendre encore mieux la forêtConcevez une expérience globale qui engendre une relation à la forêt
  • Formations sur la nature Acquérez des competences pour concevoir des activités en relation avec la nature

L'apprentissage dans la nature est global, varié et plein des sens

L’apprentissage dans et par la nature a de nombreux effets positifs. Le fait que les activités éducatives en plein air donnent la priorité à l’action et à l’expérience personnelle renforce le sentiment d’intimité avec la nature et donc, à long terme, la motivation pour s’engager au service de diverses activités en faveur de l’environnement.

Comment faire des maths en plein air ? Le canapé forestier me permettra-t-il d’atteindre les objectifs du programme de français ?
En associant matériels pédagogiques, formations continues, journées d'échange et relations avec les médias, le projet « Salle de classe verte » fournit aux enseignantes et enseignants des idées, des arguments et des instruments qui leur permettent de concevoir un enseignement en plein air conforme au programme scolaire.

Dans la nature, on apprend par l'expérience directe avec tous les sens. Ces expériences sensorielles marquent et imprègnent les enfants et aident à ancrer les acquisitions d'une manière plus profonde dans la mémoire différée. Elles sont l'origine de liens émotionnels et sources de difficultés qui font poser les questions. C’est ensuite que la transmission de connaissances et de savoir-faire a sa place.

En plus, apprendre dans et par la nature améliore les performances scolaires, est moins stressant et plus sain, stimule tous les domaines de développement, fait développer des stratégies pour résoudre des problèmes, ancre ce qu'on a appris dans l'émotionnel, nous noue avec notre environnement proche et contribue ainsi à des attitudes et comportements responsables envers notre région. En plus, ça donne du plaisir !


Dans la nature, on peut atteindre les mêmes objectifs, travailler les mêmes contenus que dans une salle de classe. La différence se fait dans les méthodes d'apprentissage et l'environnement d'enseignement. Dans la nature il n'est pas nécessaire de préparer artificiellement des situations d'apprentissage. Elles apparaissent naturellement et peuvent êtres vécues ensemble. L'adulte doit savoir les voir et, s'il les juge intéressantes, il doit savoir les faire partager au groupe. Ensuite, on échange autour des expériences, on les approfondit. Tous les différents domaines de développement sont stimulés : la motricité générale et fine, le domaine social, émotionnel, cognitif et créatif.

La nature offre l‘avantage de fasciner et de re-créer en même temps. On doit rarement être motivé, la nature suscite notre enthousiasme et éveille notre attention. Le « flow learning » (« l'apprentissage qui coule ») décrit un état dans lequel on fait une activité avec une grande motivation intrinsèque. L'activité coule d'elle-même. Cet état d'immersion est fréquent dans la nature. L'apprentissage est durable, fait plaisir et, de plus, apprendre par sa propre motivation augmente la qualité de vie et diminue le stress. Les personnes qui apprennent souvent par motivation intrinsèque atteignent leurs buts plus efficacement et apprennent aussi à prendre leur vie en main de manière autonome.

Un développement durable ne peut pas réussir sans expérience de la nature
Des expériences positives et fréquentes en nature pendant l'enfance ont un effet significatif sur notre relation avec la nature, et augmentent la capacité à agir de manière respectueuse vis-à-vis de l'environnement à l‘âge d'adulte. On ne s'attache pas qu'aux hommes, mais aussi aux lieux. Si nous ne pouvons pas nous attacher à un coin de notre environnement naturel, il nous sera difficile de nous sentir responsable envers l'environnement. Il nous faut un lien avec un coin de nature qui soit un exemple vivant de la nature en général.
Pour les adultes, la nature nous montre que nous faisons partie d'un tout dont nous ne sommes pas le centre unique. Elle nous montre quelque chose de plus grand que nous-mêmes, de plus important, elle nous laisse vivre l'éternité. Sans cette expérience, nous pourrions oublier d'où nous venons, où est notre place, et ce qui signifie la vie. Si notre relation à la nature s'appauvrit, notre relation à nous-mêmes et à l’autre s’appauvrit également. Si la nature est reléguée au rang de simple ressource, nous perdons notre humanité et, par voie de conséquence, notre identité. Ici, les dimensions éthiques de la relation homme-nature apparaissent au grand jour : la relation de l’homme à la nature détermine le sens qu’il accorde à son existence. Dans ce sens, retourner à la nature signifie retrouver sa véritable nature humaine. L’expérience sensible de la nature permet de conférer une signification nouvelle à l’existence. C’est pourquoi la nature doit redevenir une partie intégrante de nos vies et s’inscrire en profondeur dans notre quotidien.

Les expériences vécues dans la nature forment ainsi la base indispensable d’un art de vie durable et donc aussi de la réussite du développement durable.

 

Plus des informations: La nature en tant que lieu d'apprentissage

Écrire commentaire

Commentaires : 0